+33 (0)6 71 79 49 10
Les 10 secrets d’un emailing réussi

Les 10 secrets d’un emailing réussi

Vous envisagez de faire des emailings et vous souhaitez être performant(e) ? Vous faites des emailings mais les résultats ne sont pas là ?  Le webinar présenté par la société KOMPASS dévoile 10 secrets sur les emailings réussis.

 

Qu’est ce qu’un emailing ?

 Un emailing est l’envoie d’un message informatique ayant un contenu d’une adresse mail vers plusieurs destinataires en même temps. Ainsi, le message part d’un serveur envoie et va être recu sur plusieurs serveurs de réception. Ces serveurs de réception va analyser le message (contenu, image …). Suite à cela, il prend 3 types de décision :

  • Le serveur valide l’adresse mail et considère le message comme sans risque : dans ce cas, le mail passe et le destinataire le reçoit dans la boite de réception.
  • L’adresse mail est valide mais le message peut être un spam : dans ce cas, le mail va être délivré et se retrouve dans les « indésirables » (les spams)
  • Le message est refusé et n’abouti pas car l’adresse mail est considéré comme invalide ou un spam est détecté.

90 % des mails sont bloqués. KOMPASS propose ces 10 secrets pour eviter de se retrouver dans ces 90 %.

 

1er secret : definir son objectif

Pour cela, on va partir sur 3 questions :

  • pourquoi ? plusieurs possibilités : on recherche la notoriété et dans ce cas, on parle de son entreprise. On peut rechercher la transformation (à savoir faire des ventes) et ainsi, on aura un autre type de discours
  • quoi ? Quel contenu souhaite t on mettre dedans ?
  • qui ? A qui le mail est destiné ? En effet, nous ne parlerons pas de la même façon à jeune qu’à une personne plus âgées.

 

2eme secret :  determiner la population cible

En fonction du service à promouvoir ou de l’objet, vous allez cibler l’une ou l’autre personne.

Cela va aussi dépendre la zone géographique, si c’est une TPE ou une PME, à qui s’adresse mon activité. Par exemple, si on est secrétaire médicale, on va se diriger vers les professions médicales et non vers les avocats.

La cible choisie et le contenu sont liés : une cohérence doit apparaitre. Alors, le contenu va répondre à la 3eme grande question indiqué plus tôt, à savoir le « quoi ».

Enfin, lors des échanges et / ou de la réflexion, la cible peut changer en court de route. 

 

3eme secret : construction de votre message : le fond

Votre message doit être préparer sous format HTML. Pour cela, nous vous suggérons de passer soit par un éditeur, soit par un graphiste. Toujours est il qu’il est toujours mieux de passer par un professionnel, même si cela a un coût, grâce la qualité du message se fera sentir.

Quelques conseils :
1) Ne jamais mettre de pièce jointe.
2) Ne jamais passer d’un word et le copier / coller.
3) Essayez de respecter le prorata suivant : 40 % image et 60 % de texte. En effet, les messages ayant qu’une seule image ou très peu de texte peuvent être assimilé à des spams par les logiciels.
4) Les informations peuvent être sous un format image. Cependant, il est alors conseillé de répéter les informations importantes sur l’image sous un format texte pour que personne ne rate pas l’information.
5) Enfin, il faut aussi adapter la taille de l’email : il doit être adapté à tout type d’outil de lecture. En effet, la cible peut lire les messages sur son smartphone (et non sur son ordinateur).

Derniers conseils sur ce secret : certains mots sont à bannir dans le message, comme « gratuit ». En effet, les serveurs analysent le texte du mail et en fonction de certains mots, ces serveurs les classeront dans les spams. Pour vous aider, des listes existent sur internet, reprenant les mots à éviter.

 

4eme secret : construction de votre message : la forme

Ainsi , vous allez faciliter les démarches du destinataires. Comment faire ? vous demanderez vous ? Pour cela, vous allez mettre un ou deux bouton(s) d’appel ou 3-4 liens. Attention, conseil : pas plus de 10 liens sinon vous allez perdre vos destinataires.

Autre conseil : soigner la mise en page. Cela passe notamment par la cohérence entre la chartre graphique du message et le logo de l’entreprise.

 

5eme secret : les autres elements de votre message

Un lien de désabonnement est quelque chose d’obligatoire.

La page miroir est recommander mais pas obligatoire. C’est une version web de notre message et il sera utiliser au moment où la personne recevant le mail n’arrive pas à afficher correctement le mail

 

6eme secret : definir des elements de la campagne

Tout d’abord, sur l’email, le nom de l’expéditeur, avec son logo, est à indiquer en premier lieu en haut de l’email. Ainsi, vous serez reconnu par vos prospects. Cela permettra, avec le logo, d’avoir déjà une 1er image et cela permettra de faire un lien avec la chartre graphique. De plus, si vous réalisez plusieurs emailings dans la semaine ou dans le mois, il est conseillé d’utiliser divers mails ou noms différents. Ainsi, la personne réceptionnant les mails n’aura pas l’impression d’être harceler.

Indiquez en quelques mots l’objet. Il ne doit pas dépasser les 45 mots environ. Il va donner envie ou non d’aller plus loin. Il doit capter l’attention, indiquer succinctement l’objet du mail, persuader de la qualité du mail et permettre à celui qui le reçoit de passer à l’action.

Le pre header : c’est la 1er phrase du email. Il ne doit pas répéter les éléments de l’objet.

 

7eme secret : tester votre message

Il est important de tester le message en situation réelle. Il va vous permettre de vérifier le bon affichage dans votre boite mail (et aussi sur les mobiles), de vérifier que les liens fonctionnent et permettent d’arriver au bon endroit, ainsi que de détecter les éventuelles fautes d’orthographes.

Il est aussi judicieux de faire relire le message par quelqu’un de son entourage. Ainsi, si ce dernier ne le comprend pas, il est probable que les prospects ne le comprennent pas non plus. Cela vous permettra ainsi de rectifier le tir. 

 

8eme secret : realisation de l’envoie de l’emailing

Les 2 – 3 webinars dont j’ai participé, à chaque fois, ils conseillaient de passer par une plateforme dédiée. En effet, à priori, cela aide à assurer une plus grande délivrance du message, il y a moins de risque que ça arrive dans le dossier « indésirable » ou SPAM, avoir des statistiques plus détaillés après l’envoie d’un message (taux de clic, liens cliqués ….) et gagner du temps.

De plus, il conseille de ne jamais passer votre boite mail personnelle ou professionnelle. En effet, le serveur de la messagerie n’est pas configuré pour et peut être bloqué par les antispams. Cela peut aller jusqu’au blocage de votre site et de votre domaine.

Vous vous demandez quelle plateforme utiliser ? En regardant sur internet, vous en trouverez. Il y a notamment sarbacane.com, mailchimp.com,  hubspot.com etc… Certains sont gratuits, d’autres sont payantes. Dans ce cas, je vous laisse chercher et choisir selon vos critères. 

Notion du moment d’envoie ? ne pas se fier à un jour précis. Les jours conseillés sont les mardis et les jeudis. Cependant, tous le monde utilise ces jours. On peut donc aller aussi sur les autres jours puisque les prospects seront moins sollicités. Cependant, dans le b to b, évitez toutefois le vendredi. le b to c, peu importe le jour de la semaine, cela dépendra de la cible et du message qu’on souhaite faire passer.

 

9eme secret : surveillez les statistiques et analyser vos résultats

L’objet qui fait l’ouverture : il va inciter les prospects à ouvrir le message.

Le message qui fait le clic :

  • Si le taux d’ouverture du mail est mauvais mais qu’il y a un bon nombre de conversion : dans ce cas, l’objet est à modifier et le message est à garder.
  • Si le taux d’ouverture est bien mais qu’il y a peu de conversion : dans ce cas, le texte est à rectifier et l’objet est à maintenir

Il y a 3 notions, 3 ratios à prendre en compte :

L’ouvertures uniques : cela correspond au nombre de destinataires à avoir ouvert le mail. Il est comptabilisé dès l’activation de l’affichage des images

Le cliqueur : où le nombre de destinataires a fait au moins 1 clic

Et le taux de réactivité : où nous avons le ratio entre les cliqueurs et les ouvreurs. Ce dernier est un indicateur important, donnant une idée générale de la performance de l’emailing.

 

10eme secret : gerer vos retours

Que comprend la gestion de vos retours ?

Tout d’abord, vous allez exploiter les leads, et cela, très rapidement (dans les 48h).

Ensuite, avant une prochaine compagne d’emailing, des aspects sont à considérer :

  • savoir gérer les désabonner : les prospects risquent de s’agacer si on continue de leur envoyer des emailings. Ce ne sera pas bon pour l’image
  • Consulter le trafic sur le site suite à l’emailing : cela permet de connaitre l’impact que l’emailing a eu
  • Regarder le profil des cliqueurs pour affiner les futures sélections (cela touche le secret n°2 indiqué plus haut).

 

Avant de conclure, j’aimerai rajouter une petite touche personnelle : réfléchissez au moment où vous envoyez votre emailing. En effet, si vous envoyez à un moment donné où votre cible est en plein rush ou en vacances, vous aurez moins d’impact. si votre cible est les experts comptables, évitez de l’envoyer au printemps, car ces derniers doivent établir les bilans et accompagner certain de leur client dans l’établissement de l’avis d’imposition ou si votre cible est les restaurants à Strasbourg, évitez les grandes vacances et surtout la période de noël où les restaurateurs du centre ville sont surchargées (certaines réalisent 3 / 4 services le soir).

 

Maintenant, l’emailing n’a plus un secret pour vous. Vous avez tous les clés en main pour faire de l’emailing une prospection efficace et opérationnelle. Alors, dans ce cadre, à vos marques, prêts et cliquez …

 

 

 

 

 

 

 

 

AGENDA SPECIAL CCI

AGENDA SPECIAL CCI

La CCI EUROMETROPOLE D’ALSACE organise régulièrement des réunions autour de la création, la reprise et la transmission. Pour cela, je souhaite regrouper, dans ce blog, les évènements organisés par la Chambre de Commerce et d’Industrie autour de ce thème. Ces évènements sont proposés tous au long de l’année et sont majoritairement gratuit. Allons voir ce qu’il propose :

 

REUNION d’information : les étapes incontournables de la Création / La reprise en Alsace 

Cette réunion collective et gratuite dure de 2h à 2h30. Elle évoque les étapes clés de la création ou la reprise d’une entreprise. Elle présentera aussi l’une des prestations proposées par la CCI, à savoir « le parcours de création / reprise d’entreprise ». Le public concerné est toutes personnes ayant une idée / un projet de création d’entreprise et l’envie de la concrétiser.

Elle se déroule aux dates et lieux suivantes :

CCI Alsace Eurométropole, 14 rue Haye à l’espace européen de Schiltigheim. Les dates sont le lundi 4 décembre 2023 et le lundi 8 janvier 2024 de 9h à 11h

Au CAIRE, 84 route de Strasbourg à Haguenau, le vendredi 1er décembre 2023 et le vendredi 5 janvier 2024 de 14h à 16h

Au TREMPLIN d’Entreprises, 1 rue Gambrinus à Mutzig, le jeudi 7 décembre 2023 et le jeudi 4 janvier 2024 de 14h à 16h

A la maison des entrepreneurs, 31 rue de la Vedette à Saverne, le jeudi 14 décembre 2023 et le jeudi 11 janvier 2023 de 14h à 16h

Au Pôle Economique, 1 avenue de la Liberté à Sélestat, le mercredi 13 décembre 2023 et le mercredi 10 janvier de 14h à 16h

CCI Alsace Eurométropole, 1 place de la Gare à Colmar, le mardi 19 décembre 2023 de 9h à 11h

Une inscription est nécessaire. Pour cela, il suffit de cliquer sur le lien suivant :

Les étapes de la création et reprise d’entreprise | CCI Alsace (alsace-eurometropole.cci.fr)

 

creer une micro entreprise

Ce rdv se fait individuellement. Il permet d’échanger avec un conseiller de la CCI sur votre projet. Il sera aussi abordé les informations essentielles sur ce régime. Vous passerez aussi en revue les étapes clés de la création d’entreprise via ce régime. Le coût est de 125 € TTC et concerne tout public souhaitant créer dans le milieu de l’hôtellerie – restauration, l’industrie, les services et les commerces. Pour cela, il suffit de s’inscrire via le lien ci-dessous puis cliquer sur « contacter mon conseiller » (à droite de l’écran, bouton bleu) et de remplir le formulaire.

Créer votre micro-entreprise | CCI Alsace Eurométropole (alsace-eurometropole.cci.fr)

 

Atelier EXPERT : les étapes clés de votre projet de création – programme ICARE  

C’est une réunion gratuite de 45 min effectué en distanciel. ICARE est un programme permettant de « s’informer, de comprendre, d’appliquer et de réussir » grâce à une série d’atelier sur les étapes clés de la création ou la reprise d’une société. Ces ateliers sont organisés par les conseillers experts de la CCI et auront pour but de vous faire progresser dans votre projet dans les meilleures conditions. La prochaine date est le mardi 5 décembre 2023. Pour vous y inscrire, rien de plus simple que de cliquer sur le lien ci-dessous :

Définissez votre projet – programme ICARE | CCI Alsace (alsace-eurometropole.cci.fr)

 

un entretien pour preparer son projet de creation / reprise d’entreprise

 Vous pouvez prendre RDV avec un conseiller expert de la CCI pour clarifier votre projet, identifier vos besoins et déterminer les étapes à suivre. Pour prendre RDV :

A la CCI Alsace Eurométropole à Schiltigheim, de Colmar ou de Mulhouse, en appelant le 03 90 20 67 68 de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h ou sans rdv en se présentant sur place aux adresses respectives indiqués plus haut dans le blog de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h

Projet de création ou reprise d’entreprise | CCI Alsace (alsace-eurometropole.cci.fr)

 

business builder 

La CCI met à disposition un outil, « CCI BUSINESS BUILDER », pour chiffrer votre projet permettant d’avoir, à terme, un prévisionnel. L’accès à cet outil est totalement gratuit. Vous pouvez vous faire accompagner par un conseiller qui vous aidera à remplir ou à vérifier les données inscrites.

Votre projet d’entreprise avec CCI Business Builder | CCI Alsace (alsace-eurometropole.cci.fr)

 

 

5 jours pour entreprendre

Cette formation sur 5 jours évoquera tous les aspects d’une entreprise. Elle vous permettra d’identifier les points-clés d’une création d’entreprise réussis et de gérer votre entreprise. Le coût de cette formation s’élève à 690 € TTC. Les prochaines sessions sont les suivantes :

Du 11 au 15 décembre à Strasbourg

Du 6 au 12 décembre à Mulhouse

Pour s’inscrire, il suffit d’aller sur le site via le lien ci-dessous et de s’inscrire à une session via l’un des boutons bleus .

5 jours pour entreprendre : Identifier les points-clés d’une création d’entreprise réussie | CCI Alsace Eurométropole (alsace-eurometropole.cci.fr)

 

parcours de creation d’entreprise

Ce parcours est payant : 690 €. Elle concerne des créateurs d’entreprises déterminées voulant créer une entreprise dans un avenir proche. Elle comporte 7 h d’accompagnement réparties sur une durée de 2 à 7 mois. Elle comprend l’étude de marché, l’évaluation des besoins en termes de charge et d’investissement, les choix juridiques, l’accompagnement dans le partenaire financier adaptés, l’immatriculation de la société.

Pour être accompagner, il suffit d’aller sur le lien suivant et de contacter l’un des conseillers spécialisés dans la création d’entreprise (en bas à droite de la page).

Parcours de création d’entreprise | CCI Alsace (alsace-eurometropole.cci.fr)

 

entretien conseil juridique

Vous vous posez la question sur le choix juridique, fiscale pour votre entreprise ? Pour y répondre, la CCI propose un entretien payant (125 € TTC) d’une heure avec un conseiller juridique. Pour prendre rdv, vous pouvez soit les contacter par mail : cci-infoservices@alsace.cci.fr  ou en les appelant au 03 90 20 67 68. Pour plus d’information à ce sujet, je vous invite à consulter la page dédiée à ce point sur le site de la CCI :

L’entretien conseil juridique | CCI Alsace Eurométropole (alsace-eurometropole.cci.fr)

 

entretien Conseil Economique et Financier

La CCI propose un entretien d’une heure, payante (125 € TTC), sur l’aspect financier. L’objectif est de résoudre un point bloquant ou d’approfondir un sujet. Ces conseils économiques et financiers vous permettront de réaliser une étude de faisabilité. Pour ce faire, il suffit, comme pour l’entretien Conseil Juridique, de prendre rdv soit par mail cci-infoservices@alsace.cci.fr soit par téléphone 03 90 20 67 68. Pour plus d’information, n’hésitez pas à consulter la page de la CCI dédiée à cet entretien (lien ci-dessous) :

L’entretien conseil économique et financier | CCI Alsace Eurométropole (alsace-eurometropole.cci.fr)

 

 

reunion d’information : reprendre c’est aussi entreprendre

Cette réunion d’information gratuite aborde le sujet plus spécifique de la reprise. Elle évoquera notamment le marché de la reprise, la qualification du projet, l’évaluation, le diagnostic de l’évaluation, la négociation, le financement et la signature. Les prochaines dates sont le mercredi 6 décembre 2023 et le mercredi 31 janvier 2024. L’inscription se fait via le site de la CCI (lien ci-dessous) :

Reprendre c’est aussi entreprendre ! | CCI Alsace Eurométropole (alsace-eurometropole.cci.fr)

 

 

pacte TRANSMISSION : ACCOMPAGNEMENT REPRENEUR

Cet accompagnement est sur une durée de 6 mois, comprenant jusqu’à 14h d’accompagnement et de suivi, d’une valeur de 805 € prise en charge en totalité par la région Grand Est. Les objectifs sont de vous permettre d’interpréter les informations clés du diagnostic, de définir les besoins en terme de financement, de formaliser les éléments financiers par écrit, de réaliser un plan de financement ainsi qu’un business plan de reprise. Pour plus d’information, je vous laisse aller sur la page dédiée à cet effet (lien ci-dessous). Vous aurez notamment le contact de 2 conseillers spécialisés.

Pacte Transmission : Accompagnement Repreneur | CCI Alsace Eurométropole (alsace-eurometropole.cci.fr)

 

 

guide juridique

La CCI propose un guide juridique de 80 pages d’une valeur de 12 € TTC que vous pouvez télécharger par internet. Il aborde toutes les questions qu’un créateur se pose, à savoir,

  • FORME JURIDIQUE : choisir la forme juridique, le régime fiscal et social
  • BREVET : Protéger ses propriétés
  • POINT ACTIVITE Avoir une activité réglementée
  • Installer son entreprise
  • AIDES : Connaître les aides possibles
  • STATUTS : Formaliser les statuts
  • IMMATRICULATION : Immatriculer son entreprise
  • CHARGES : Payer les charges sociales
  • SALARIAT : Embaucher son premier salarié

Guide juridique de la création d’entreprise | CCI Alsace Eurométropole (alsace-eurometropole.cci.fr)

 

 

accompagnement post creation

Cet accompagnement, d’une valeur de 594 € TTC, vous permettra de prendre du recul sur votre activité sur divers aspects :

  • Faire le point sur son démarrage
  • Faire un diagnostic pour identifier les axes de projet et les bonnes pratiques
  • Anticiper les éventuelles difficultés
  • Connaitre les aides mobilisables
  • Bénéficier d’un plan d’action concrètes et de conseil en développement commercial

Le public concerné est les entreprises de plus de 3 ans ne dépendant pas de la Chambre de Métiers.

Il y a des conseillers à la fois sur Strasbourg, Colmar et Mulhouse. Pour prendre attache avec l’un d’eux, je vous laisse vous référer à la page ci-dessous :

Accompagnement post-création | CCI Alsace Eurométropole (alsace-eurometropole.cci.fr)

 

autres ateliers / reunions / accompagnement 

Je n’ai pas indiqué toutes les réunions. En effet, d’autres réunions ou ateliers ou accompagnement individuel, payantes comme gratuites sont disponibles sur le site. Ces derniers touchent plus particulièrement la reprise d’entreprise (côté vendeur comme côté acheteur). Pour en connaitre les spécificités, je vous laisse découvrir l’ensemble des prestations de la CCI via le lien ci contre :

Créer / reprendre / transmettre une entreprise | CCI Alsace Eurométropole (alsace-eurometropole.cci.fr)

 

Vous pouvez le constater : la CCI est très active pour la création et la reprise d’une entreprise autour de divers ateliers, réunions, accompagnement individuel. Ces actions sont faits localement, au plus près des entrepreneurs, dans la région Alsace, pour toucher un maximum d’entrepreneurs. Leur but premier est de vous faire réfléchir pour mieux réussir dans votre aventure qu’est l’entreprenariat. L’accompagnement dans la réflexion et dans le suivi est l’un des éléments clés de la réussite dans un projet. Ne restez pas seul !!!  

 

 

CALENDRIER DE FIN D’ANNEE

CALENDRIER DE FIN D’ANNEE

La fin d’année approche, avec ces températures plutôt fraiches. Nous commençons déjà à entendre parler de Noël. Cependant, afin de vous permettre de rester bien au chaud autour de votre café / chocolat, les webinars sont encore là. Deux présentiels s’y sont cachés, je vous laisse les trouver. En attendant, toutes (tous) à vos claviers et à vos agendas pour noter les dates clés d’ici la fin de l’année, et ceci autour principalement de l’entreprenariat et du développement de son entreprise. 

 

De l’idée au succès : le parcours concret de l’entrepreneur, le 13 novembre de 16h45 à  17h30

45 min pour devenir des entrepreneurs audacieux. Dans ce webinaire, l’organisateur évoquera les étapes cruciales pour la création de l’entreprise, ainsi que l’évolution d’un entrepreneur ordinaire à une entrepreneur audacieux et d’aligner votre entreprise avec vos valeurs. Tout un programme : pour s’inscrire, il suffit d’aller sur le site en cliquant sur le lien suivant :  De l’idée au succès : le parcours concret de l’entrepreneur | Webikeo .
C’est parti pour le voyage de l’entreprenariat.

 

salon creer sa boite en alsace, le 14 novembre de 9h à 18h au palais des congres de strasbourg

Rendez vous incontournable en Alsace pour la création et le développement de son entreprise.

Ce salon, organisé par diverses entités telles que la BPI France, la chambre des métiers d’Alsace, la CCI, l’Eurométropole etc…, vous permettra de vous accompagner dans la création d’une entreprise, son développement ou pour la reprise. L’invitation est gratuite. 10 espaces sont disponibles, entre le spitch, l’entreprenariat, le transfrontalier, la reprise etc… Des conférences sont organisées tout au long de la journée, autour de divers thèmes : la liste étant longue, il est difficile de tous vous les indiquez. Je vous invite donc à consulter le site web pour plus d’information et pour vous y inscrire à ce salon via le site ci dessous :

Créer et développer sa boite en Alsace – (creer-sa-boite-en-alsace.fr)

 

Atelier : la micro entreprise, rester ou sortir ?  

Cet atelier est organisé à 2 dates différentes sur 2 lieux différents en Alsace :
– le 17 novembre de 9h à 12h à la chambre des métiers de Mulhouse
– et le 30 novembre de 9h à 12h à la chambre des métiers de Schiltigheim

Cet atelier vous permettra de savoir s’il est judicieux de rester ou non sous ce régime. Pour pouvoir y participer, une inscription est nécessaire 48 heures avant l’atelier via le site Atelier : La micro-entreprise : Rester ou sortir ? | Chambre de Métiers d’Alsace (cm-alsace.fr) . De plus, l’atelier est payante, à hauteur de 72 € par participant.

 

setude de cas, comment booster sa croissance grace à son site web ? le 23 novembre de 11h à 12h, distanciel

Dans ce webinaire organisé par la CCI d’Alsace, vous aurez des indications sur comment transformer son site web en véritable sources de revenu. De plus, le seuil de rentabilité sera évoqué, tirer parti du référencement naturel pour réduire les dépenses publicitaires. Inscrivez vous à ce webinar gratuit via le site de la CCI en allant sur le lien ci-dessous :

Etude de cas : booster sa croissance grâce à son site | CCI Alsace (alsace-eurometropole.cci.fr)

 

réunion d’information en ligne : vendre et travailler en Suisse : les opportunités pour les artisans français le 28 novembre de 11h à 12h

Cette réunion, organisé par la Chambre des métiers d’Alsace, se fait en ligne et est totalement gratuite. Ce webinar est intéressant si vous êtes sollicités par des prospects suisse ou si vous envisagez d’y prospecter / développer un business. Il vous permettra de faire le point. N’oubliez pas de vous y inscrire en allant sur le site de la chambre des métiers via le lien ci-dessous : 

Réunion d’information en ligne : Vendre et travailler en Suisse : les opportunités pour les artisans français | Chambre de Métiers d’Alsace (cm-alsace.fr)

 

 

Bilan de compétence : les enjeux mardi 28 novembre de 10h à 11h et le 19 décembre de 10h à 11h et le 12 janvier 2024 de 10h à 11h

J’ai déjà indiqué dans d’autres blogs : avant de se lancer, il y a toute une réflexion. Dans ce cas, des questions, il faut s’en poser. Pour compléter tout ca, une étude de marché pour s’assurer la fiabilité de son idée est à mener. Pour vous aider dans votre réflexion, pourquoi pas vous faire accompagner. Comment ? Par un bilan de compétence. Il est là pour vous accompagner dans votre réflexion, à prendre du recul et à se poser les bonnes questions. En résumé, un bilan de compétence vous permettra de connaitre les nouvelles voies professionnelles. Ce webinaire va expliquer comment ça se déroule et répondra à vos attentes.

Les inscriptions se font sur le site ci-après : Événements CMA Grand Est | Livestorm

 

ADEA : accompagner le développement de vos compétences et de votre entreprise les 23 novembre et 16 janvier 2024 de 9h30 à 11h

Ce webinar gratuit évoquera une formation. Cette dernière vous permettra de faire face à la polyvalence qu’exige le quotidien d’une entreprise. Vous serez à la fois comptable, administratif, RH, dirigeant, fin stratège. Enfin, vous serez une fois vendeur, un autre informaticien (pour publier un blog sur votre site). Un jour, vous répondrez aux attentes par mail, par courrier, par téléphone, le lendemain sur le terrain pour réaliser vos commandes ou pour prospecter …
Pour l’inscription à ce webinaire, il suffit de cliquer sur le lien suivant : ADEA : accompagner le développement de vos compétences et de votre entreprise | CMA Grand Est (livestorm.co)

 

Dirigeants : 3 pistes pour s’adapter au chaos et à l’incertain

Le 16 novembre de 9h30 à 11h. En tant que dirigeant, nous avons des doutes et parfois, les éléments extérieurs sont incertains. En effet, depuis 5 ans, les dirigeants sont confrontés à divers crises : gilets jaunes, puis covid, guerre en Ukraine, crise énergétique, fluctuation de la bourse pour finir sur l’inflation.  Tout l’enjeu est de maintenir un cap et de pouvoir s’adapter à temps. L’inscription à ce webinar se fait via le lien ci-dessous :

Dirigeants : 3 pistes pour s’adapter au chaos et à l’incertain | Webikeo

 

les cles pour renforcer sa confiance et son estime de soi

Le 15 décembre de 11h à 12h sous forme de webinar. L’estime de soi joue un rôle essentiel pour notre équilibre et bien être mentale. Avoir confiance en soi permettra d’être meilleure sur l’aspect privé comme professionnel. L’objectif de ce webinar est de définir les fondamentaux, d’illustrer des problématiques et de donner des conseils / astuces pour prendre confiance. L’inscription se fait via le lien ci-dessous :

Les clés pour renforcer sa confiance et son estime de soi | Webikeo

 

Avez vous trouvé votre bonheur ? Avez-vous trouvé les intrus à savoir les deux présentiels ? En tout cas, d’ici la fin l’année, vous serez fin prête pour créer votre entreprise et vous lancer. Vous serez dans les starting block pour faire prospérer votre société et ceci dans un contexte pouvant être difficile tout en se préservant. En tout cas, je vous souhaite de bons webinars, de rester bien au chaud et de bonnes fêtes de fin d’année.

 

 

Etapes incontournables pour une prospection réussie

Etapes incontournables pour une prospection réussie

Pour toutes entreprises, il y a nécessité d’avoir des clients. Pour cela, il faut les démarcher. Nous avons déjà évoqué plusieurs aspects de la prospection, à savoir les prospects matures et les prospects qualifiés ou encore les moyens de prospecter, tel que les mailings, les salons. Aujourd’hui, je propose d’évoquer les étapes incontournables pour une prospection réussie. Cela demande de la préparation ainsi que du temps au moment de la préparation comme au moment de la mise en place ou le suivi de ces derniers.

Je vous sens brûler d’impatience. Quels sont ces fameuses étapes ?

On en dénombre 7 étapes qui sont décrites ci-dessous : 

  • Construire un plan de prospection: ce plan de prospection se fait sur une année. Vous y réfléchissez chaque fin d’année pour l’année prochaine. Pour cela, on constate déjà ce qui a marché ou non sur l’année précédente Ensuite, on reconduit certains, on en supprime d’autres et on en rajoute peut-être de nouvelles. Ainsi, au bout de 2 heures, vous aurez défini toutes les actions à mettre en place pour l’année suivante. On sait quoi, comment et quand ces actions seront faites.

Quelques Conseils cependant pour cette étape :

Tout d’abord, privilégier la qualité à la quantité des actions à mener, au risque de vous tuez à la tâche ou de donner une mauvaise image.

Ensuite, prenez bien en compte la saisonnalité, la vôtre comme celle de vos clients. Les experts comptables sont par exemple submergés en début d’année

Enfin, n’hésitez pas à prendre en compte de nouveau outil ou moyens de communication.

  • Définir des objectifs SMART: vous allez me demandez : qu’est ce que le SMART ? le SMART signifie S = spécifique, M = mesurable, A = atteignable, R = réalisable et T = défini dans le Temps. Je rajoute à cela qu’il ne faut pas trop d’objectif. Combien me demanderez-vous : pas plus de 5 ou 6. En effet, si vous avez trop d’objectifs ou si vous ne respectez pas l’un des « critères » SMART, vous vous y perdez. Vous ne savez plus où donner de la tête et in fine, vous allez vous démotiver, cela va vous décourager.  
  • Cibler les prospects, travailler sur son ses personae(s) afin de personnaliser les actions à mener. Dans un autre blog, celui concernant les prospects matures et prospect …, j’ai déjà évoqué le point « personae ». Dans la prospection, connaitre ses prospects est important. Cela permet de savoir vers qui nous communiquons à savoir ces attentes, ces points sensibles. De plus, selon le personae, vous n’utiliserez pas le même langage et les mêmes façons de communiquer. Par exemple, pour les personnes « âgées », vous allez utiliser plus la TV ou la radio, pour les « jeunes » internet et ces réseaux sociaux.

 

  • Etre organisé: cadre défini, outils et techniques efficaces : vous aurez, lors de la construction de votre plan, décider quels outils et techniques vous utiliserez. Ces techniques seront les plus efficaces, à savoir les techniques et outils où vous avez eu le plus de retour suite à la prospection. Un cadre doit être défini, à savoir : quand vous allez utiliser cette technique, comment, quel langage, et tout ça en fonction de chaque personnae(s) défini à l’étape précédente.
    NB : un personnae est comme une carte d’identité de votre cible, à savoir, pour les particuliers : quel est son âge, sa fonction, ses hobbits etc… ou pour les entreprises : quel est la taille de l’entreprise, le Chiffre d’Affaires …
    Il faut aussi savoir coupler les diverses techniques : par exemple, d’abord rencontrer les gens dans un salon, puis leur envoyer un mailing, puis les appeler. Cela se planifie, s’organise. Et il faut envisager du temps entre chaque technique.
    Les outils sont aussi là dans le cadre du suivi de la prospection.
    Pour les outils et techniques, soyez ouvert à toutes les techniques. Des nouvelles arrivent, d’autres deviennent obsolètes.
  • Créer des fiches prospects: Ces fiches nécessitent au préalable de la recherche de votre part, et donc de l’investissement en termes de temps. En effet, l’objectif ici est de glaner des informations concernant votre prospect (adresse, numéro de téléphone, capital, nombre de salariés …). Ces recherches répondront aux critères que vous aurez préétablie dans le personae.
    Ensuite, comme évoqué dans le point précédent, cette fiche est l’un des outils qui vous permettra un certain suivi : quand est ce que vous l’avez contacté, comment, quelle information avez-vous obtenu, actualisé éventuellement les informations trouvés etc…
  • Personnaliser ses messages: comme indiqué dans un précédent blog, chaque prospect doit se sentir privilégie et unique. La fiche prospect et le personnae vous permettront de personnaliser votre message afin de toucher le plus précisément possible votre cible. En effet, si le message n’est pas personnalisé, le prospect ne se sentira pas viser, jettera rapidement votre message et aura même un impact négatif sur votre image. En effet, à l’heure d’aujourd’hui où le temps nous manque parfois, nous sommes sollicités de toute part : téléphone, radio, courrier, mail …  il faut alors savoir toucher le prospect via un message personnalisé, court et claire.

 

  • Avoir un message clair et des solutions appropriées : pour cela, vous devez travailler votre pitch. Comment faire un pitch, vous me direz. Dans un premier temps, il faut déjà que dans sa tête, les idées soient claires : que souhaitez-vous communiquer. Ensuite, il faut pouvoir les retranscrire et les synthétiser (en effet, un pitch ne doit pas durer plus de 2 min, sinon vous perdez votre interlocuteur). Dès que vous savez comment vous présenter, vous vous exercez chez vous, la répétition permet de retenir et de bien s’approprier son spitch. Comme évoquer à l’instant, les personnes sont sollicitées de toute part, et nous avons de moins en moins le temps. Plus vous êtes concis, précis avec un message personnalisé, plus vous toucherez votre prospect.
    Ensuite, grâce à vos outils de suivi, vous pourrez savoir si vous avez atteint votre objectif et si vous êtes satisfait de cet outil pour le maintenir ou non les années suivantes.

 

Maintenant, grâce à cette méthode, vous êtes prêt pour réaliser une prospection efficace. Cette méthode, avec ces 7 étapes, est un éternel recommencement, à savoir que chaque année, il faut appliquer à nouveau cette méthode et ainsi revenir à l’étape 1 pour appliquer les 7 étapes durant l’année civile. Je vous souhaite donc du courage, en espérant qu’il vous aidera à trouver de nouveaux clients. 

     

    AIDES POUR LES INDEPENDANTS

    AIDES POUR LES INDEPENDANTS

    Les travailleurs indépendants, et notamment les auto entrepreneurs, peuvent aussi obtenir les aides. En effet, contrairement aux idées reçues, il n’y a pas que les grosses structures qui peuvent bénéficier d’aides de l’état. En effet, les indépendants sont comme toutes les autres structures : elles peuvent avoir des idées de projet, rencontrer des problèmes financiers, des difficultés pour prospecter, des coûts énergétiques exorbitants, j’en passe et des meilleurs.  Ce dessous, je vous présente quelques-unes d’entre elles.

    Être indépendants n’est pas simple tous les jours. Contrairement aux grosses structures où vous pouvez être soutenu et réfléchir avec vos « adjoints » ou « directeurs de services », l’indépendants est seul à se confronter aux problèmes de l’entreprenariat et à prendre des décisions liées à son entreprise.

    Pour cela, l’Etat les accompagne et leur propose aussi des aides. La liste ci-dessous est non exhaustive. En effet, certaines aides peuvent être proposer par les régions, les départements, ou certaines structures locales. Je ne peux que vous encouragez à aller sur divers sites web tel que les associations locales, les départements / régions, de l’urssaf pour obtenir plus d’information sur les aides dont je vous évoque ci-dessous et pour connaitre aussi les autres aides dont vous pouvez bénéficier.

    Attention, les aides sont nombreuses et peuvent aussi vous concerner. Ils tournent autour des thèmes suivants : financiers, accompagnement, concours, l’énergie, embauche.

    J’ai déjà évoqué plusieurs aides dont peuvent bénéficier les entreprises, notamment concernant l’énergie. Et les collectivités locales ainsi que l’état de manière générale propose pleins de solutions.

     

    Les travailleurs indépendants sont nombreux, de l’ordre de 4 millions, boosté notamment par le statut de la micro entreprise.

     

    micro credit

    Pour ouvrir son entreprise, des moyens financiers sont nécessaires. Savez vous qu’il existe des micro crédits professionnel ? Ce prêt est destiné à financer le démarrage de votre activité, ainsi que sa consolidation. Plusieurs structures proposent le micro crédit (les banques par exemple, ou encore l’association ADIE, sur l’Alsace).  Les structures comme l’ADIE, en plus du micro crédit, propose un suivi, et demande probablement que vous, en tant qu’entrepreneur, vous vous mouilliez aussi en vous mettant comme garant (ou avoir un garant = une caution).

    Le montant du micro crédit se limite à 12.000,- €, avec un taux d’intérêt de 5 % minimum sur une durée de remboursement échelonné sur 48 mois.

     

    PRET D’HONNEUR

    Le prêt d’honneur solidaire est une aide destinée aux travailleurs indépendants qui sont en activité depuis moins de 3 ans. Cette aide permet d’avoir un crédit de 1.000,- à 8.000,- € pour une durée de 5 ans minimum. Contrairement au prêt bancaire, elle n’a pas de frais de dossier ni d’intérêts. En parallèle, il faut demander à votre banque un prêt bancaire du même montant et d’une durée équivalente.

    Pour ces deux aides, les démarches se font auprès de l’ADIE, France Active ou encore initiative France.

    On peut aussi compter sur les aides financières exceptionnelles. Elle consiste à apporter une solution pour assurer la continuité de l’activité en cas de difficulté. Les fonds catastrophe et intempéries est fait pour les indépendants actifs qui sont victimes d’une catastrophe ou d’intempéries.

     

    AUTRES DISPOSITIFS

    Il existe aussi d’autres dispositifs : L’ACRE ou les aides à la création d’entreprise.

    Il existe aussi des allocations pour les travailleurs indépendants, nommé ATI. C’est une aide pour les travailleurs indépendants qui sont en arrêt d’activité.

    D’autres dispositifs sont à consulter sur la CPSTI.

    Des dispositifs locaux peuvent exister (auprès des mairies), pour vous aider sur certains aspects de votre métier, comme dans la transition écologique (acquérir une voiture verte notamment). Pour cela, en plus de consulter les sites de l’état de façon général (comme l’URSSAF), regardez ce que propose votre région ou votre ville ainsi que les CCI ou les chambres des métiers locales.

     

    concours 

    Enfin, il existe aussi des concours où vous pouvez obtenir grâce à ces concours, des financements. Par exemple, en début d’année, le Rotarie club d’Alsace a proposé un concours où les 3 ou 4 premiers prix sont un montant non négligeable (pouvant aller jusqu’à 5.000,- €). En plus de ce montant, vous avez la notoriété et vous pouvez après, vous faire connaitre dans le club en question mais aussi le mettre en avant lors de divers communication (site web, réseaux sociaux etc…).

    Vous pouvez aussi, pour obtenir des fonds, ouvrir une collecte et en faire la publicité.

    De plus, pour vous faire connaitre et ainsi gagner en notoriété, d’autres systèmes existent, comme participer à des concours organisés par divers organismes. La femme artisan, organisée tous les ans par la chambre des métiers d’Alsace est un exemple. Comme tous concours, des exigences doivent être respectées, comme être créer depuis 3 ans. Et comme dans tous jeux concours, il y a plusieurs candidatures, vous n’êtes pas sûr d’être pris. Cependant, il est toujours intéressant d’y participer. 

    Je suis sûre que ce genre de concours existe dans toutes les régions. Pour les connaitre, il faut juste être alerte et éventuellement écouté la radio de temps à autre..

     

    a l’embauche

      Vous pouvez aussi obtenir des aides pour embaucher quelqu’un. Nous pouvons alors passer par l’apprentissage, un contrat de professionnalisation, ou un contrat d’insertion.

      Il y a aussi le dispositif lié aux exonérations des aides à domicile. En effet, beaucoup d’auto entrepreneurs / entrepreneuses peuvent être des jardiniers, des dames de compagnie, des femmes / hommes de ménage. Ces exonérations sont de 50% de déduction de ces frais sur votre avis d’imposition. 

       

      energie

      J’ai dédié, un peu plus tôt cette année, un blog concernant les aides et les astuces concernant le thème de l’énergie. Je vous propose de consulter ce blog. Les aides concernant l’énergie ne concernent pas uniquement les grosses structures. Vous, en tant qu’auto entrepreneur ou TPE (= Très Petites Entreprises), vous pouvez aussi bénéficier de ces aides.  Ces aides sont proposées par l’état, les régions ou les villes. Je vous suggère alors de consulter le blog lié à ce thème pour retrouver les aides, les guides et les astuces.

      ENERGIE : Evènements, Guides, Conseils | Christine-Doppler.fr

       

      accompagnement

      Il me semble en avoir déjà parler dans d’autres blogs déjà édités. Je souhaite à nouveaux souligner qu’il existe des structures qui peuvent vous accompagner, donner des idées … Ces structures ne sont pas là uniquement pour des aides financières mais aussi des conseils. Cela vous évitera éventuellement d’avoir des dépenses pour un consultant.
      Ces structures peuvent être connus comme les CCI ou les chambres des métiers.
      Ils existent aussi des associations locales voir nationales comme ADIE, France Active ou des couveuses.
      Des réseaux locaux connus (lié à la CCI par exemple) ou moins connus sont aussi présentes, où vous pouvez échanger entre entrepreneurs. Pour le dernier point, il suffit de vous connecter sur facebook (par exemple, apéro entrepreneurs) ou google.

      Pour ces réseaux, il en existe beaucoup, où vous trouverez beaucoup de solutions : formation, échange. Certains proposent les réunions très tôt le matin (7h), d’autres en fin de journée (after work) et les fréquences varient de l’un à l’autre (hebdomadaire, mensuel…).

       

      Vous constaterez qu’il existe plusieurs aides, sur des thématiques variées, pour les travailleurs indépendants.  Ces aides favorisent le développement de votre entreprise, et permettre une certaine stabilité.

      Il est difficile ici de mettre les liens de toutes les aides, puisque cela dépend aussi de la région et de la ville dont vous dépendez. La liste est donc non exhaustive. 

      En tout état de cause, soyez à l’affût, en écoutant la radio, ou en allant sur les sites de l’état (URSSAF, pole emploi) ou sur les sites de votre région ou de votre mairie.  En effet, les choses évoluent, et en fonction des priorités de votre ville ou de votre région, des aides apparaissent et disparaissent. 
      Enfin, des entités sont là pour vous accompagner : l’ADIE, les CCI, les chambres des métiers, via leurs réseaux, via leur prêt, via des formations (pour certains financer par les régions).